True Grit: Trio de choc pour un Western Coénien !

Jeff Bridges, Matt Damon et Hailee Steinfield… Deux acteurs confirmés, une nouvelle tête que l’on n’est pas prêts d’oublier, un trio de choc en somme. Trio dirigé par les frères Coen (« Burn After Reading », « A serious Man »), deux artistes essentiels au cinéma américains. Chacun de leur film est couronné de succès médiatique et de recettes conséquentes au box office. Et ce fut bien évidement le cas pour « True Grit », en décembre dernier, qui cumule aujourd’hui près de 170 millions de dollars de recettes. Alors que dire de ce western contemporain ? Mérite t-il ses 10 nominations aux Oscars de ce soir ? Retour sur le film évènement du moment, qui aura à affronter dans quelques heures deux autres poids lourds de l’année 2011, « Black swan » et  » Le discours d’un Roi »….

True Grit - Jeff Bridges

L’histoire est simple. Mattie Ross veut venger la mort de son père, tué lâchement par Tom Chaney. Du haut de ses 14 ans, cette jeune fille est prête à tout pour avoir la peau  de Chaney et fait preuve d’un culot sans égal. Elle engage pour mener à bien sa vendetta le marshal Rooster Cogburn, un tantinet alcoolique sur les bords. Juste un tantinet… Ce dernier pactise avec le ranger LaBoeuf, interprété par Matt Damon. Le trio de choc est formé, l’aventure peut commencer. S’ensuit alors moults et moults rebondissements, agrémentés de rencontres plus ou moins teintées de coups de feux, de prises de becs entre Rooster et LaBoeuf, et des retrouvailles finales mouvementées… « True Grit » n’y va pas par quatre chemins et prend le spectateur par surprise, sans lui laisser le temps de respirer. Mattie Ross assure avec les mots, Rooster et laBoeuf avec leurs armes. Ces trois personnages aux caractères bien trempés deviennent rapidement complémentaires. Ils ont besoin les uns des autres pour rester en vie. Il est très plaisant de les voir se prendre la tête, ces moments sont souvent emprunts d’un humour délectable. Tout l’intérêt vient alors de les voir évoluer au cours de cette expédition, non sans embûches. Le film traite surtout de la volonté, du courage et de l’affirmation de sa propre personnalité, à l’image de son titre « True Grit » ( en français  » avoir du cran ») qui en est très évocateur. Tous ceci est retranscrit avec finesse et intelligence dans ces trois personnages, sous plusieurs formes. Il en va du courage dont la jeune Mattie Ross fait preuve pour obtenir ce qu’elle veut à chaque instant ou encore de celui de Rooster et LaBoeuf qui ne reculent devant rien face au danger. Le film est tantôt rapide, tantôt plus lent. Le spectateur est pris dans l’histoire, impossible de se décoller de son siège avant le mot de la fin ! Le suspense est tenu sans difficulté, l’ensemble est très fluide. La réalisation est propre, menée allégrement de mains de maîtres. Les paysages sont agréables, tout comme la musique de carter Burwell qui atteint l’apogée de sa force dans les dernières minutes du long métrage. On ne voit pas le temps passer. On ne peut qu’apprécier le talent, en silence et en admirant le cadre splendide de l’Amérique du 19 ème siècle qui nous est offert sur un plateau. Ou plutôt, apprécier les talents. Hainlee Steinfield tient déjà un rôle inoubliable; en incarnant une Mattie Ross pleine de convictions, extrêmement mature et décidée pour son jeune âge, un personnage que l’on ne peut influencer en quelque sorte. C’est une force de la nature, un vrai bloc de haine envers l’assassin de son père. Jeff Bridges et Matt Damon frisent la perfection dans leurs rôles respectifs. On les voit beaucoup en ce moment…. mais ce n’est pas pour gâcher notre plaisir. Ils peuvent facilement interpréter tous les registres et méritent amplement d’être oscarisés. Enfin, saluons le talent de  deux frères si remarquables et remarqués; qui, une fois de plus, nous font vibrer durant près de deux heures… Chapeau bas, messieurs Coen !

« True Grit » est un western contemporain qui dépoussière le genre, le rendant plus accessible aux tout publics. Les frères Coen maîtrisent leur capacités et nous le prouvent. L’ensemble tient en haleine, bluffe par moments et nous dépayse complètement. Le scénario se veut tantôt grave, tantôt plus léger notamment grâce aux prises de becs qui rythment les dialogues de nos trois protagonistes si charismatiques. Humour, action et drame cohabitent en parfaite symbiose. Il est très plaisant de suivre cette aventure si peu ordinaire. Au final, on passe un excellent moment. On en redemanderait presque…. Assurément, « True Grit » est un film qui a du cran !

 

16 /20

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s